Le rôle de la réalité virtuelle dans le développement du métavers

L’année 2021 a été une année de renouveau en terme de nouvelles technologies. Cette même année, le métavers a été mis sous les feux des projecteurs.

Que vous vous soyez du côté des partisans ou des opposants au métavers, il est important de bien redéfinir ce qu’il est et ce qu’il représente.

Est-ce une réalité virtuelle augmentée ou une technologie complètement nouvelle ?

Est-ce que le métavers peut exister sans la réalité virtuelle ?

Le rôle de la réalité virtuelle dans le développement du métavers

Depuis que le terme « métavers » a envahit internet, il y a quelques mois, il y a un grand débat sur sa signification exacte.


Concrètement, c’est un espace virtuel dans lequel les gens peuvent interagir les uns avec les autres à l’aide d’une combinaison de matériel physique et de logiciels spécifiques.

L’idée générale est de créer un réseau de mondes 3D en temps réel, dans lesquels les utilisateurs peuvent se connecter simultanément.
En résumé, le métavers est une simulation du monde réel dans lequel on peut travailler, étudier, communiquer, assister à des concerts etc.

Le métavers et l’économie numérique

Une grande partie du métavers est lié à l’économie numérique. Les utilisateurs peuvent acheter et vendre des biens comme dans le monde physique.

Cela renforce considérablement l’intérêt des marques pour cet univers. Etant donné, l’engouement pour l’utilisation de l’internet par les personnes, le métavers serait un excellent moyen d’augmenter les revenus des entreprises en faisant la promotion de leurs produits et ou services sur des plateformes virtuelles.

Le métavers mentionné en 1992

L’idée même du métavers n’est pas si récente que ça. Il y a eu de nombreuses tentatives pour rendre cela possible.
Le terme « métavers » a été mentionné la première fois en 1992 par Neal Stephenson dans son roman « Snow Crash » (le Samouraï virtuel en français).

L’engouement face à l’annonce de Facebook « Meta et la création du métavers »

Lorsque Facebook a annoncé son changement de nom en Meta, le 28 octobre 2021, le métavers a connu un engouement grandissant. Mais pourquoi ?


Nous pouvons trouver diverses raisons à cela, le développement de la 5G, le passage au travail à distance pendant la pandémie du Covid-19 sont des raisons qui ont permis de mieux faire comprendre l’univers du métavers au gens.

Concernant Facebook, depuis 2014, il a acquis plusieurs startups dans la réalité virtuelle avec plus d’un milliard de dollars de financement. D’autres acteurs principaux du marché ont commencé aussi à s’intéresser à cet univers comme Snapchat, Nvidia, Unity et Roblox. Ils ont crée leur propre infrastructure pour le déploiement de leur projet.

Le métavers sans réalité virtuelle, est-ce possible ?

Le rôle de la réalité virtuelle dans le développement du métavers

Le métavers est étroitement lié à l’intelligence artificielle (IA), à la réalité augmentée (RA) et à la réalité virtuelle ( RV).
A noter que la réalité augmentée vous permet d’intégrer des objets virtuels dans le monde physique réel.

La réalité virtuelle implique l’utilisation de la modélisation informatique 3D. C’est l’un des critères les plus intéressant et qui nous permets d’immerger dans un environnement virtuel 3D.
Précisons que le métavers, ne nous oblige pas à porter un casque de RV ou d’autres accessoires.

Par exemple, Meta de Facebook est susceptible d’être disponible via des

casques de RV, des lunettes intelligentes avec RA et de manière limitée dans les applications de bureau et mobiles.
Par ailleurs, Facebook démarre des travaux sous le nom de « Project Cambria » qui sera un casque de RV et RA haut de gamme. L’appareil prendra en charge la réalité mixte et comprendra de nouveaux capteurs qui permettront à l’avatar virtuel de maintenir un contact visuel et de refléter les expressions faciales humaines.

Les avatars pourront utiliser le langage corporel et pourront mieux transmettre les émotions humaines produisant un sentiment de communication réelle dans un espace virtuel.

Quelle est la limite entre la Réalité virtuelle et le Métavers ?

Selon Statista, le marché combiné RA/ RV devrait atteindre près de 300 millards de dollars d’ici à 2024 et 100 millards d’ici à 2030 comme le prédit Morgan Stanley.
L’une des principales difficultés pour comprendre le métavers est de savoir en quoi ce concept diffère de la RV que nous connaissons aujourd’hui.

La RV peut être un élément du métavers, mais le métavers lui-même est beaucoup plus large et ne se limite pas à la RV.
Il combine des aspects numériques divers comme les médias sociaux, la RV, la RA, les jeux en ligne et les cryptomonnaies.

La RV peut assurer une téléprésence réelle et plus concrète que la simple visioconférence que nous connaissons.

Et dans l’avenir ?

Actuellement, il est difficile de dire ce que l’avenir nous réserve. Le développement de la 5G et l’intérêt croissant pour les technologiques RV/ RA peuvent créer des conditions favorables pour le développement du métavers.

Ce qui est sûr, c’est que s’il est mis en oeuvre correctement, le métavers peut être un moyen amélioré d’interaction en ligne accessible pour le monde entier.

Recevez l'actu métavers

Ne ratez aucune actualité lié au métavers en vous abonnant à notre newsletter (gratuite)

Articles récents

- Publicités- spot_img

Vous pourriez être intéressé par...